LE GOUVERNEMENT FAVORISE L’ÉLECTRIQUE PLUTÔT QUE LE GAZ

3 février 2020

C’était à prévoir : cela faisait longtemps – un an – que le gouvernement avait laissé entendre que le chauffage électrique aurait une certaine primauté face au gaz pour les nouveaux logements : un choix qui s’oppose totalement à la réglementation environnementale de 2012, qui elle privilégiait le gaz. 

Aujourd’hui, on est presque certains que l’électrique va en effet prendre le relais. En effet, le gouvernement vient juste de publier ses paramètres de calcul. Les ministères signalent qu’un “coefficient de conversion entre énergie primaire et énergie finale de l’électricité de 2,3 sera utilisé” (contre 2,58 actuellement). Ces coefficients indiquent le mix de production d’électricité en France des 50 prochaines années (le coefficient des énergies renouvelables est de 1 tandis que le nucléaire et les thermiques ont un coefficient de 3).

Dans l’optique de la neutralité carbone de la France en 2050, le gouvernement mise sur de fortes actions pour arriver à ce but, mesures décriées par les gaziers : « D’ici 2030, on est à peu près sûr que l’hiver, on aura toujours des centrales à gaz qui produiront de l’électricité. Le nucléaire comme le renouvelable ne feront pas l’affaire » déclare Patrick Corbin, président de l’Association française du gaz (AFG). De plus, les gaziers ajoutent que l’électricité française et importée est largement carbonée.

Le gouvernement, lui, n’en démord pas, et même si le compteur électrique français risque d’augmenter pour les prochains hivers, la mesure est quand même largement envisagée.    La France veut à tout prix baisser sa consommation d’énergie fossile pour pouvoir suivre son programme neutralité carbone… Il ne reste plus qu’à voir si les arguments des gaziers convaincront l’Etat ou si la réglementation environnementale en faveur du chauffage électrique sera vraiment implantée.                            

Découvrez ces autres articles

Achat LMNP ancien : un véritable placement retraite avec des revenus défiscalisés

La clientèle internationale contacte régulièrement le groupe Sextant afin de proposer  à la la revente les biens immobilier qu’ils ont acheté en VEFA sous le statut LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel).

Actu Immo, Nos conseils
28 février 2013
Comment réaliser un DPE ? (Diagnostic de Performance Energétique)

Le diagnostic de performance énergétique est un diagnostic réalisé sur les biens immobiliers en France.

Actu Immo, Nos conseils
1 juillet 2013
Le statut LMP, le bon plan pour préparer votre retraite

Ce statut, pour autant que l’on sache l’utiliser à bon escient, présente de nombreux avantages fiscaux et permet d’obtenir

Actu Immo, Nos conseils
17 juillet 2013
Résidences secondaires : un abattement exceptionnel de 25%

En Juin 2013, François Hollande a décidé de mettre en place une nouvelle réforme

Actu Immo, Législation
19 juillet 2013
Restez à jour

Recevez les actualités Sextant directement par email !

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir des e-mails de notre part.