Le Déjeuner sur l’herbe, une œuvre à découvrir au Musée d’Orsay

17 juillet 2020

Achevé en 1863 grâce à l’inspiration du peintre Edouard Manet, Le Déjeuner sur l’herbe est aujourd’hui exposé au Musée d’Orsay. Controversée à la suite de ses premières expositions, cette œuvre d’abord appelée Le Bain puis La Partie Carrée est remarquable par la qualité de sa réalisation et tranche avec la tradition de l’époque.

Une peinture qui bouscule les codes établis

A la première observation, Le Déjeuner sur l’herbe représente une scène de pique-nique joyeux dans un sous-bois. Deux hommes totalement vêtus accompagnent une femme nue qui regarde le spectateur, tandis qu’une autre se baigne dans le lac en arrière-plan. Les victuailles sont visibles au premier plan, disposées ou renversées sur des vêtements épars. Étudiée par un peintre, l’œuvre rassemble à la fois une nature morte, des portraits et un paysage.

Avec sa volonté de rupture, Manet fait référence aux classiques de ses maîtres mais en transgresse toutes les règles :  perspectives non respectées, contrastes grossiers préférés aux dégradés soignés, paysage à peine esquissé. Le peintre cherche à caricaturer la sexualité bourgeoise de son époque dissimulée sous un romantisme apprêté.

Exposée au Salon des refusés en mai 1863, la toile a créé un scandale esthétique et moral. Le panier renversé apparaît comme un symbole de luxure et du passage d’une allégorie à l’érotisme.

La brutale réalité de la femme assumant sa nudité associée à la rupture avec les codes de la peinture de l’époque ont été décriées par les critiques et l’œuvre a été retirée du Salon.

Claude Manet, un artiste progressiste

Précurseur de la peinture moderne qu’il affranchit de l’académisme – le goût pour les représentations historiques ou orientales – Claude Manet est un peintre né en 1832 à Paris, où il mourra en 1883. S’il se rapproche de l’impressionnisme par les thèmes choisis, ceux qui le considèrent comme l’un des pères de ce courant le font à tort : il s’en distingue par son souci du réalisme et le refus d’utiliser des techniques de traitement de la lumière.

Manet est rejeté des expositions officielles à la suite du scandale lié à ses tableaux Lola de ValenceLa Femme veuveCombat de taureauLe Déjeuner sur l’herbe et Olympia. Pour ce dernier, il sera défendu face à ses détracteurs par Émile Zola dont il a peint un portrait. Il compte parmi ses amis des artistes impressionnistes, notamment Claude Monet, Auguste Renoir et Berthe Morisot. A leur contact, il délaisse la peinture d’atelier pour la peinture en plein air à Argenteuil et Gennevilliers.

Les natures mortes, surtout décoratives auparavant, doivent à Manet de gagner en noblesse. Elles sont parées de couleurs dissonantes, comme en témoigne son œuvre L’asperge. Le peintre réalise également beaucoup de portraits d’hommes et de femmes. Son décès à 51 ans de la syphilis et de la gangrène laisse plus de 400 toiles orphelines.

Le musée d’Orsay : un incontournable parisien

Quelques mots sur ce musée parisien qui abrite, outre Le Déjeuner sur l’herbe, une collection qui présente l’art occidental entre 1848 et 1914 dans toute sa diversité. Peinture, sculpture, arts graphiques, arts décoratifs, architecture et photographie y sont rassemblés sur quelques 57 400 m² pour constituer l’un des plus grands musées d’Europe traitant de cette période.

Inauguré en 1986 sous l’impulsion de Valéry Giscard d’Estaing, il prend place dans l’ancienne gare d’Orsay bâtie par Victor Laloux entre 1898 et 1900 en lieu et place du palais d’Orsay construit en 1810 mais incendié lors de la Commune de Paris en 1871.

Parmi les collections de peintures, nous pouvons noter la présence de 1 100 toiles impressionnistes et postimpressionnistes. Des sculptures notables sont également présentées, comme la Pénélope endormie de Jules Cavelier ou La Petite Danseuse de quatorze ans d’Edgar Degas, pour ne pas citer celles de Rodin ou de Camille Claudel. Enfin, citons la collection de photographies qui compte plus de 44 000 œuvres. C’est d’ailleurs le musée d’Orsay qui inaugure la présence de ce support artistique dans un musée.

Claude Manet a marqué son époque, tant par sa vision de la peinture que par les nouvelles idées qu’il apporte, si dérangeantes qu’elles aient pu paraître de prime abord. Le musée d’Orsay abrite aujourd’hui 39 peintures et 12 pastels de cet artiste hors du commun. Le Déjeuner sur l’herbe reste un symbole de son œuvre, à admirer dès que possible !

Découvrez ces autres articles

Un week-end magique à Carcassonne Sextant France
Un week-end magique à Carcassonne (et environs) !

Cité médiévale majestueuse, chargée d’histoire et de culture locale, Carcassonne est un joyau à ne pas manquer.

Patrimoine, Visitez nos régions
18 novembre 2020
château des Ducs de Bretagne
Le château des Ducs de Bretagne, une merveille nantaise

Niché au cœur du quartier médiéval, résidence des rois témoignant d’une multitude de faits historique, le château des Ducs de Bretagne est un joyau du patrimoine urbain de la ville de Nantes.

Nos tops, Patrimoine, Visitez nos régions
8 octobre 2020
Zoom sur « Impression, Soleil Levant », le tableau le plus célèbre de Claude Monet

« Impression, soleil levant » est sans doute le tableau le plus connu de Claude Monet mais aussi du mouvement Impressionniste. Présentation d’une œuvre exceptionnelle qui a marqué un tournant dans l’Histoire de l’Art

Patrimoine
25 septembre 2020
Un week-end (de rêve) à Lyon en 10 étapes

La ville de Lyon regorge de richesses ! Zoom sur 10 endroits à ne pas louper lors de votre séjour.

Patrimoine, Visitez nos régions
16 septembre 2020
Restez à jour

Recevez les actualités Sextant directement par email !

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir des e-mails de notre part.

Suivez-nous